TAREK

Diplômé de la Sorbonne (université Paris I) en histoire médiévale et en histoire de l’art, Tarek a sorti Paris Tonkar en 1991 à l’âge de 19 ans : c’est le premier livre d’art consacré au Spraycan art à Paris publié en Europe ! Celui-ci est devenu un ouvrage de référence pour tous les amateurs d’art urbain tout comme pour les spécialistes du Hip-hop. Il a exposé ses premières peintures en 1992 à l’espace Chapon lors de la grande exposition Paris Graffiti, un événement marquant puisque le magazine 1Tox est lancé au même moment. Il a participé activement à l’organisation de cette exposition et au lancement du magazine : le graffiti connait alors ses premières heures de gloire. 

 

 Il a étudié la langue arabe à l’institut Bourguiba de Tunis de 1992 à 1993, tout en réalisant de nombreux reportages photos. Puis il a vécu à Damas, entre 1995 et 1997, où il a enseigné le français et a donné des conférences aux centres culturels français de Damas et Alep ainsi qu’à l’école des Beaux-arts de Lattaquié 
Depuis 1999, Tarek a écrit plus d’une soixantaine d’albums chez plusieurs éditeurs pour lesquels il a rencontré l’adhésion du public et a remporté de nombreux prix dont le Saint-Michel du meilleur scénario en 2007 pour sa série Sir Arthur Benton. 
Depuis vingt ans, il travaille et réfléchit sur différentes expressions artistiques : bande dessinée, graffiti, street art, photographie, vidéo, calligraphie arabe. Il a aussi collaboré dans de nombreuses en tant que journaliste ou auteur de BD. 

 

L’année 2010 a marqué un tournant dans son parcours artistique puisqu’il s’est mis à diriger une revue consacrée à l’art urbain et le graffiti : Paris Tonkar magazine et à collaborer régulièrement à International Hip-Hop, Cosmic Hip-Hop, Fatcap magazine et Lectrics. La même année, il a co-écrit le scénario d’un pilote pour une série TV américaine et a commencé à exposer en Suisse puis au Canada avant de proposer son travail pictural et photographique en France ! La bande dessinée n’est pas délaissée pour autant : il a scénarisé de nouvelles séries dont une consacrée à la Rafle du Vel’ d’Hiv avec Christian Maucler au dessin (prévu pour 2016, une autre sur La guerre des Gaules (2 tomes publiés, le premier a été présenté en avant-première au FIBD d’Angoulême en 2012) et Turcos, une histoire sur les Indigènes dans les tranchées, chez Tartamudo. L’album est nommé pour le prix Tournesol et Tarek a présenté son documentaire, Turcos le making-of, lors du FIBD 2012.

 

Ses peintures ont notamment intégré les collections de musées, de villes et de sociétés. • France : Viltaïs (Moulins), Ville de Guéret, Croix-Rouge Française (Paris), Ad Tatum (Paris), Monin (Bourges) • Belgique : Musée Shoes or no Shoes • Tunisie : Havas Worldwide (Tunis).

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Galerie Carole Kvasnevski